Les amortissements du matériel

Quel taux d'amortissement choisir ? La durée d'amortissement d'un bien permet de connaître le taux à utiliser chaque année pour calculer la dotation aux amortissements.

amortissements matériels btp

En comptabilité, l’amortissement est un enregistrement de l’usure des actifs au fil du temps. Selon la méthode linéaire, l’amortissement est calculé à partir de la mise en service du bien. Par conséquent, si l’actif est externalisé au cours de l’année, le taux sera réalisé (non seulement la première année, mais également l’année dernière). Celles-ci sont particulièrement importantes dans le contexte d’équipements à faible coût.

Base amortissable = PRIX D’ACHAT HT + FRAIS DE LIVRAISON HT + FRAIS DE MISE EN SERVICE HT (ces frais de mise en service seront TTC si la TVA n’est pas récupérable)

Taux d’amortissement = 1 / DURÉE D’AMORTISSEMENT (en années) 

Calcule de l’annuité = BASE x TAUX  ou BASE x TAUX x (TEMPS / 360) lorsqu’il y a prorata.

Qu’est-ce que l’amortissement linéaire ?

L’amortissement linéaire comprend l’amortissement du matériel sur une base constante sur sa durée d’utilité. Il s’agit donc d’un résultat comptable de l’usure d’un bien, basé sur une méthode de calcul où le nombre d’annuités est constant. Par conséquent, la base de calcul de l’amortissement est la valeur d’origine de l’actif en question. Cette méthode de calcul correspond au système d’imposition communément admis en fiscalité.

Les différences entre l’amortissement linéaire et amortissement dégressif :

L’amortissement linéaire :

  • Pour l’amortissement linéaire, l’annuité (c’est-à-dire le montant de l’amortissement par rapport à sa valeur) de l’immobilisation ne change pas d’une période comptable à l’autre. De plus, le taux d’amortissement ne change pas non plus d’une année à l’autre.

L’amortissement dégressif :

  • À l’inverse, dans le cas d’un solde dégressif, la valeur des immobilisations des premières années se déprécie plus rapidement que les années suivantes. D’autre part, le ratio d’équilibre décroissant se convertira en un taux linéaire s’il devient plus petit.

Amortissement linéaire : comment ce calcul t-il ?

Il faut savoir que l’amortissement linéaire peut s’appliquer à tous les biens, mais que cette méthode de calcul est toutefois obligatoire pour :

  • les biens d’occasions,
  • une durée de vie inférieure à trois ans,
  • les biens dont l’amortissement dégressif n’est pas autorisé

Il existe différentes conditions à remplir pour l’amortissement des actifs. En effet, seules les immobilisations corporelles ou incorporelles (autrement dit les immobilisations permanentes de l’entreprise) peuvent être amorties.

De plus, les immobilisations doivent être comptabilisées à l’actif du bilan.

BASE x TAUX x (TEMPS/360)

1. Calcul de la base amortissable

La base amortissable est égale :

PRIX D’ACHAT HT + FRAIS DE LIVRAISON HT + FRAIS DE MISE EN SERVICE HT*

3000 + 250 + 250 = 3500

* TTC si la TVA n’est pas récupérable

Le calcul de la 1ʳᵉ annuité de l’amortissement ?

Dans le cas d’un amortissement linéaire, le début de la première annuité correspond à la date de sa mise en service. Par conséquent, cela signifie que lorsque l’achat d’un bien est effectué en cours d’année, il faut tenir compte du nombre de jours que l’immobilisation a passé dans l’entreprise jusqu’à la fin de l’année pour le réaliser.

Veuillez noter que la première date prise pour le calcul est la date d’utilisation (et non la date d’achat). Considérez le délai d’un mois comme trente jours : Par conséquent, la première année, le montant de l’amortissement sera égal à :

BASE x TAUX x (TEMPS/360)

3500 x 1/5* x (15 + 30 + 30 + 30 + 30 + 30 + 30)/360

* Le taux est égal à 1/n


3. Amortissement linéaire : années 2 à 5

Les années suivantes, l’annuité est calculée sur une année complète

BASE x TAUX x (360/360)

3500 x 1/5

4. Amortissement linéaire : année 6

Comme la machine a été acquise en cours d’exercice, elle doit être amortie sur 6 exercices (soit 5 annuités complètes).

BASE x TAUX x (TEMPS/360)

3500 x 1/5 x (15 + 30 + 30 + 30 + 30 + 30)/360

La durée d’amortissement linéaire

En règle générale, la durée d’utilité d’un bien correspond à la durée de son amortissement. Cependant, certaines entreprises ont la possibilité d’utiliser la valeur imposable de la propriété, plutôt que la valeur d’usage, comme période d’amortissement. Ceci n’est possible que sous certaines conditions : Les entreprises impliquées dans l’utilisation de la valeur fiscale des actifs, pendant deux années consécutives, doivent avoir deux des trois seuils suivants :

  • un chiffre d’affaires qui ne dépassant pas les 7 300 000 euros,
  • un bilan total qui ne dépassant pas les 3 650 000 euros,
  • un nombre de salariés qui ne dépasse pas 50 personnes.

Quelques exemples de durées d’amortissement :

Comme nous l’avons vu précédemment dans cet article, la durée de vie utile d’un actif est appelée sa période d’amortissement. Cette durée d’amortissement dépend de la nature de l’actif utilisé. Selon le Code Général des Impôts (CGI), la durée d’amortissement financier est de :

  • 20 ans pour un bâtiment,
  • 10 ans pour un matériel ou un mobilier,
  • 5 à 10 ans pour un outillage,
  • 5 à 10 ans pour un matériel de bureau,
  • 4 à 5 ans pour un matériel de transport automobile.

Il faut savoir qu’un amortissement exceptionnel sur une durée d’un an est toutefois possible pour :

  • le matériel qui économise l’énergie ou limite le bruit,
  • les immeubles antipollution,
  • le matériel agricole qui protège l’environnement,
  • les logiciels acquis.
5/5 - (2 votes)
Un comptable, un expert-comptable, du conseil

Nos valeurs sont simples : être disponible, réactif et proche de vous ! Nos prestations sont complètes et tout-en-un, pas de surprise, on vous accompagne tout le long du développement de votre entreprise et pas seulement dans les écritures comptables.

gestion flotte véhicule
Gestion de la flotte automobile dans le BTP
La gestion de flotte est la gestion de l'utilisation et/ou de l'entretien d'une flotte de véhicules. Au sens large, il s'agit souvent de la gestion ...
Découvrir →
amortissements matériels btp
Les amortissements du matériel
Quel taux d'amortissement choisir ? La durée d'amortissement d'un bien permet de connaître le taux à utiliser chaque année pour calculer la dotation aux amortissements. ...
Découvrir →