Le recrutement d’un apprenti

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le gouvernement met en place une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, pour tous les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022, jusqu’au niveau master dans le cadre du recrutement d'apprentis.

embauche apprentis

Chefs d’entreprise, vous souhaitez recruter des jeunes ambitieux et les former aux métiers de la construction ? Les apprentis vous permettent de former et d’embaucher des jeunes pour les faire grandir avec votre entreprise. Et il fonctionne !

L’apprentissage pour quelles entreprises ?

Toutes les entreprises de l’économie libre peuvent signer des contrats d’apprentissage et entreprendre des apprentissages ! Cela inclut les opérations saisonnières ou temporaires et les clubs et établissements publics dont le personnel est soumis au droit privé.

Cependant, une condition doit être respectée. Il s’agit d’organiser votre apprentissage de manière satisfaisante.

Tous les éléments qui gravitent autour de l’apprenti (équipement, compétences de travail, sécurité au travail, compétences pédagogiques) doivent être adaptés à sa formation.

Une offre d’apprentissage pour tous les métiers ?

Une large variété de métiers peut recruter des apprentis

Aujourd’hui, les entreprises de tous les secteurs peuvent proposer une offre d’apprentissage (services, alimentation, professions libérales, etc.).

Les raisons pour prendre un apprenti

Il y a de nombreux avantages à recruter un apprenti

  • Des jeunes apprentis motivés sont une aide supplémentaire et répondent aux besoins de l’entreprise. C’est aussi un futur collaborateur potentiel : vous disposez de 6 mois à 4 ans pour apprendre à le connaitre, pour le former à vos méthodes de travail, pour lui transmettre votre savoir-faire.
  • la période d’essai pour commencer l’apprentissage (les 45 premiers jours de l’apprentissage), grâce à des démarches simples et rapides, vous pouvez résilier le contrat en cas de mauvaise entente.
  • Il existe également de nombreuses aides à l’embauche, notamment des exonérations de cotisations sociales, des réductions d’impôts et des primes régionales.

La décision d’embaucher un apprenti est le début du processus. Au fur et à mesure des différentes étapes de gestion, vous devez trouver des candidats et sélectionner les meilleures nouvelles recrues.

Voici les étapes à suivre pour réussir le recrutement d’un apprenti :

  • établir un profil de poste,
  • déposer des offres et recruter à la bonne période,
  • faire passer des entretiens d’embauche,
  • rédiger la déclaration d’engagement,
  • signer et enregistrer le contrat.

Pour qu’un contrat de travail soit valable, il doit être signé par l’employeur et le stagiaire. Si le stagiaire lui-même ne peut pas signer le contrat, un représentant légal peut le signer en son nom. Dans le contrat de travail doit-être stipulé :

  • Le nom du maître d’apprentissage ;
  • les diplômes et titres qu’il détient ;
  • la durée de l’expérience professionnelle en rapport avec la qualification recherchée doit être mentionnée.

Établir un profil de poste

Pour proposer une formation, l’entreprise doit définir très précisément le poste qu’occuperont les futurs apprentis. La localisation et les activités des apprentis seront déterminées en concertation avec le Centre de Formation des Apprentis (CFA) et les consulats de leur ressort (Conseil des Métiers, Chambre de Commerce, Conseil Agricole) pour accueillir ceux agréés à l’entraînement.

Le profil de poste doit contenir les informations suivantes :

  • Intitulé du poste,
  • Activités confiées à l’apprenti,
  • Descriptif des activités,
  • Compétences nécessaires à la bonne exécution des activités,
  • Niveau de qualification exigé,
  • Le lieu d’exécution du contrat de l’apprenti,
  • Coordonnées du destinataire des candidatures

Le recrutement au bon moment

Quand faut-il recruter un apprenti ?

La date de recrutement d’un apprenti doit être adaptée en fonction des dates de formation des CFA.

Les entreprises peuvent embaucher et former des apprentis jusqu’à trois mois avant le début de la formation CFA et suspendre l’embauche deux mois après le début de cette formation.

La formation CFA commence en septembre pour la majorité des entreprises, et les apprentis doivent être embauchés entre juin et novembre.

Comment recruter un apprenti ?

Les entreprises disposent de plusieurs solutions :

  • Poster l’offre d’apprentissage sur leur site internet.
  • Poster l’offre sur le site du Pôle Emploi.
  • Prendre contact avec les CFA pour diffuser l’offre.
  • Participer aux forums de recrutement, aux salons de l’étudiant ou autres jobs dating sur l’apprentissage et l’alternance organisés dans leur région.

La phase d’entretiens d’embauches

Cette étape, essentielle pour sélectionner là où les meilleures configurations, contient des caractéristiques spécifiques. Lors de la recherche d’un apprenti, les candidats sont souvent jeunes, inexpérimentés, et pour beaucoup d’entre eux, réussir un entretien peut s’avérer être le premier défi. Par conséquent, les critères de sélection doivent être ajustés pour en tenir compte.

L’accent doit également être mis sur la description du poste proposé, sur les tâches à confier, pour s’assurer que l’emploi en question correspond aux attentes du jeune. Pour contrebalancer le manque d’expérience, il est judicieux de mettre son CV entre parenthèses à la fin.

Il faudrait laisser plus de place au dialogue avec les candidats pour identifier leurs motivations les plus motivantes et se faire une idée de leur personnalité. Ce sont les qualités d’un profil qui fera la différence (curiosité, dynamisme, facilité de communication, adaptabilité).

Rédiger la déclaration d’engagement

Pour recruter un apprenti, une entreprise doit se procurer un formulaire de déclaration d’engagement auprès de sa chambre consulaire.

Il stipule que :

  • A préparer l’organisation de l’apprentissage au sein de l’entreprise,
  • À garantir que les équipements de travail, l’hygiène et la sécurité du lieu de travail, les techniques de travail, sont adaptés à la formation en apprentissage,
  • A garantir les compétences et les qualifications du maître d’apprentissage.

La signature et l’enregistrement du contrat

Cette démarche peut être réalisée en ligne sur le portail de l’alternance

Le contrat d’apprentissage est établi grâce au formulaire CERFA 10103*09 (FA13), signé par l’employeur et l’apprenti. En complément, le formulaire CERFA FA14 contient des indications précisant la procédure complète pour enregistrer le contrat, et remplir le formulaire CERFA 10103*09 (FA13).

Vous pouvez télécharger ces deux formulaires ci-dessous :

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE CERFA 10103*09 (FA13).

TÉLÉCHARGER LE FORMULAIRE CERFA FA14 – Notice complémentaire.

Le contrat doit être rédigé en 3 exemplaires. Après la signature du contrat et le recrutement de l’apprenti, l’entreprise est tenue de postuler pour un contrat d’apprentissage. Cette démarche, entièrement gratuite, doit être effectuée avant le début du contrat, ou au plus tard dans les 5 jours ouvrables.

Par conséquent, le contrat doit être envoyé au bureau consulaire compétent, qui vérifiera l’aptitude de l’entreprise à accueillir l’apprenti, ainsi que les compétences et qualifications du maître de stage désigné dans l’entreprise.

Auprès de quelle chambre consulaire faire enregistrer le contrat ?

  • Pour les métiers de l’artisanat : la Chambre des Métiers du département.
  • Pour les métiers agricoles (hors artisan rural) : la Chambre d’agriculture du département.
  • Pour les autres métiers : la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) du département.
  • Pour toute association ou profession libérale non immatriculée au RCS : à l’Unité Territoriale de la Direccte.
  • Pour toute entreprise située en Alsace-Moselle : au registre des Entreprises.

La chambre responsable dispose d’un délai de 15 jours pour enregistrer le contrat. En l’absence d’action dans ce délai, le contrat est admis comme enregistré. En cas de refus, le contrat ne peut pas ou doit cesser d’être appliqué.

Une fois le contrat enregistré, l’employeur doit déclarer l’embauche de l’apprenti, comme toute embauche de droit commun

Les obligations de l’employeur

L’employeur qui embauche un apprenti s’engage envers ce dernier, mais également envers le CFA.

Obligations-vis-à-vis de l’apprenti :

  • Former professionnellement l’apprenti au métier choisi, en lui permettant d’acquérir une formation complète,
  • Respecter les dispositions légales et conventionnelles encadrant les conditions de travail et la rémunération de l’apprenti,
  • Attribuer un tuteur au jeune apprenti,
  • Donner des disponibilités à l’apprenti pour que celui-ci puisse suivre la formation théorique délivrée par le CFA,
  • Inscrire l’apprenti à l’examen final pour l’obtention de son diplôme.

Obligations-vis-à-vis du CFA :

  • Désigner un maître d’apprentissage, parmi son personnel, qui soit responsable de la formation de l’apprenti,
  • Tenir à jour le document de liaison avec le CFA,
  • Informer le CFA et les représentants légaux en cas d’absence, d’accident ou de maladie de l’apprenti,
  • Faciliter la relation avec le formateur du CFA qui assure le suivi du jeune ainsi que son accueil lors des visites en entreprise,
  • Être à jour de ses cotisations.

Quelles aides sont disponibles ?

Aide financière de :
- 5 000 euros maximum pour un apprenti de moins de 18 ans
- 8 000 euros maximum pour un apprenti majeur

Pour la première année de chaque contrat d’apprentissage conclu entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022 préparant à un diplôme jusqu’au master (bac + 5 – niveau 7 du RNCP)

À quels employeurs s’adresse l’aide exceptionnelle ?

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 30 juin 2022, cette aide sera versée :

  • aux entreprises de moins de 250 salariés, sans condition.
  • et aux entreprises de 250 salariés et plus à la condition qu’elles s’engagent à atteindre un seuil de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans leur effectif
    • au 31 décembre 2021 pour les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 mars 2021,
    • au 31 décembre 2022 pour les contrats conclus entre le 1er avril et le 31 décembre 2021.
    • au 31 décembre 2023 pour les contrats conclus entre le 1er janvier et le 30 juin 2022.

Les modalités sont les suivantes :

  • Atteindre 5% de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, et dans l’année qui suit la fin du contrat de spécialisation ou d’apprentissage, le salarié est embauché par l’entreprise) sous contrat à durée indéterminée à l’issue dudit CIFRE et VIE) dans l’effectif total annuellement, au 31 décembre de l’année de référence, selon la date de signature du contrat. Ce ratio (5 %) est égal au rapport entre l’effectif contractuel en faveur de l’emploi et l’effectif salarié annuel total de l’entreprise.
  • Avoir atteint au moins 3 % d’alternants (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) dans l’effectif salarié total annuel au 31 décembre de l’année de référence, selon la date de conclusion du contrat, et avoir connu une progression d’au moins 10 % d’alternants (ou dans les proportions prévues par l’accord de branche le cas échéant) au 31 décembre de l’année de référence, comparativement à l’effectif salarié annuel relevant de ces catégories (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) au 31 décembre de l’année précédente.
5/5 - (1 vote)
Un comptable, un expert-comptable, du conseil

Nos valeurs sont simples : être disponible, réactif et proche de vous ! Nos prestations sont complètes et tout-en-un, pas de surprise, on vous accompagne tout le long du développement de votre entreprise et pas seulement dans les écritures comptables.

prevenion risque btp
Prévenir des risques et accident dans le BTP
Quels sont les risques majeurs liés à aux travaux de gros œuvre et TCE ? Par nature, le BTP et le gros œuvre sont des ...
Découvrir →
accident travail
Comment gérer un accident du travail ?
Lors qu'un accident du travail se produit, il est important que le salarié soit accompagné administrativement lors de l'ensemble de ses déclarations, mais surtout d'un ...
Découvrir →
embauche apprentis
Le recrutement d’un apprenti
Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le gouvernement met en place une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, pour tous ...
Découvrir →